Jouy-le-Moutier : travaux rue de l’Église / Éragny-sur-Oise : travaux rues Jacques Prévert et de Saint-Ouen – 2024

À compter du 2 avril 2024 et pour une durée prévisionnelle de trois mois, le SIARP réalise des travaux rue de l’Église à Jouy-le-Moutier et rues de Saint-Ouen et Jacques Prévert à Éragny-sur-Oise.

Les travaux concernent la réfection de plusieurs branchements, la réparation de deux casses et la réhabilitation sans tranchée de plusieurs tronçons du réseau d’eaux usées de diamètre 200 mm présentant un état de dégradation avancée.

À Jouy-le-Moutier, rue de l’Église, le passage du réseau à proximité immédiate d’une parcelle privée (moins d’un mètre de la clôture) nécessitera le dévoiement d’un petit tronçon du réseau avec la création d’un regard intermédiaire.

Pour la rue de Saint-Ouen à Éragny-sur-Oise, la réhabilitation du collecteur se fera par chemisage (sans ouverture de tranchée), car le réseau d’eaux usées passe en profondeur (à plus de trois mètres)  en dessous du Trapil, oléoduc de transport d’hydrocarbure entre Paris/Le Havre, un collecteur sensible par conséquent (en savoir plus sur le Trapil, ci-dessous).

Fermeture de certains accès et aménagement de la circulation

Les travaux seront réalisés par l’entreprise SADE pour les travaux de chemisage en continu sur un linéaire de 875 mètres, et les entreprises DESPIERRE / ATC TP pour les travaux en tranchée ouverte sur un linéaire de 36 mètres.

Des fermetures de rues interviendront à l’avancée des travaux, notamment rue de Saint-Ouen à Éragny-sur-Oise. Cette rue, en sens unique, sera coupée et fermée à la circulation. Seuls les riverains seront autorisés à accéder à leur domicile le matin et soir par une circulation en double sens de part et d’autre du chantier.

Pour la sécurité de tous, nous invitons les usagers de la rue et les riverains à suivre les prescriptions établies grâce à la signalétique et à respecter la sécurité des agents sur place.

Coût prévisionnel des travaux :  465 435 € TTC
Subventions : Agence de l’eau Seine-Normandie

Trapil, kesako ?

Trapil – « Société des Transports Pétroliers par Pipeline » – est créée en 1950 suite à la loi éponyme qui l’autorise à construire et exploiter un pipeline et ses annexes pour le transport des hydrocarbures entre la Basse-Seine et la Région Parisienne.
En 1953, Trapil met en service une première canalisation de 200 km de long et de 25 cm de diamètre entre Le Havre et Paris, pour relier les raffineries de Normandie aux dépôts de la Région Parisienne. Le pipeline LHP démarre.

Aujourd’hui, le LHP étend son réseau jusqu’à Tours et Caen et constitue le plus ancien et le plus important réseau de pipelines européens avec 1375 km de canalisations (du diamètre 25 cm au diamètre 81 cm), 28 stations de pompage et 27 terminaux de livraison. Il est raccordé à 2 autres réseaux de pipelines, 4 raffineries, 3 entrepôts d’expédition et alimente 30 dépôts de réception.

Les actionnaires de Trapil sont les principaux pétroliers, qui se sont regroupés pour cet investissement lourd afin d’assurer la pérennité d’un outil commercial durable.

Les réseaux

Trapil exploite 3 réseaux de pipelines multi-produits :

  • Le réseau Le Havre/Paris (LHP), dont elle est propriétaire,
  • Le Pipeline Méditerranée/Rhône (PMR),
  • Les Oléoducs de Défense Commune de l’OTAN (ODC).

Soit un total de :

  • 4 700 km de lignes principales,
  • 850 000 m³ de stockage,
  • 160 installations de pompage et de livraison.

Source : https://www.trapil.com/fr/presentation-actionnariat-reseaux-direction.php#reseaux

Partager :

Autres articles

RPQS 2023 : un rapport accessible aux usagers

Le Rapport sur le prix et la qualité de service (RPQS) a été validé au Conseil syndical du mercredi 3 juillet 2024. Ce rapport officiel, transmis en préfecture après sa validation, est le fruit d’un travail de collecte et de consolidation de données, afin de rendre compte aux usagers, en toute transparence, du prix et de la qualité du service rendu pour l’année écoulée (2023).

Ouverture au public de la station d'épuration de Chars

Journées du patrimoine 2024 : venez découvrir nos stations d’épuration

Après votre engouement pour découvrir l’univers de l’assainissement au travers d’une visite d’une station d’épuration lors des Journées européennes du patrimoine 2023, le SIARP vous accueillera de nouveau sur celle de Chars, mais ouvrira également l’usine de traitement de Neuville-sur-Oise qui recueille les eaux usées de 27 villes. Les visites guidées du samedi 21 septembre 2024 seront réalisées sur des créneaux horaires fixes et uniquement sur inscription.
1, 2, 3 partez ! Inscrivez-vous dès aujourd’hui.