Journée mondiale des toilettes 2023 : accélérer le changement et le comportement

La Journée mondiale des toilettes a lieu chaque 19 novembre et a pour vocation à de sensibiliser le public au problème des toilettes. L’occasion pour le SIARP d’ouvrir l’horizon sur ce qui se passe au niveau mondial mais aussi, au plus près de vous, dans vos pratiques.

La Journée mondiale des toilettes a lieu chaque 19 novembre. Elle est célébrée tous les ans au sein des Nations Unies depuis 2013, mais elle a été instaurée en 2001 par l’Organisation mondiale des toilettes. Cette journée vise à lutter contre la crise mondiale de l’assainissement afin d’atteindre l’objectif de développement durable (ODD) n°6, qui est de garantir un accès universel à l’eau et à l’assainissement d’ici 2030.

Sur quoi porte la thématique de la Journée mondiale des toilettes 2023 ?

Cette année, le thème retenu est « Accélérer le changement ». Pourquoi ? Parce qu’il y a une crise de l’assainissement et que le monde met trop longtemps à la résoudre. À ce jour, l’objectif ODD n°6, garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement, est loin d’être atteint. Les dernière données disponibles montrent que nous devons travailler cinq fois plus vite pour l’atteindre.

Les gouvernements et les grandes institutions doivent rendre compte des mesures qu’ils prennent pour honorer leurs promesses. Chacun d’entre nous doit faire ce qui est en son pouvoir – à son échelle – pour contribuer à accélérer le changement.

Qu’est-ce que la crise mondiale de l’assainissement ?

Aujourd’hui, plus de 3,5 milliards de personnes n’ont pas accès à des installations sanitaires sûres. On entend par « systèmes sûres », un système d’assainissement géré en toute sécurité, autrement dit des toilettes privées, qui traitent et éliminent des déchets humains sur place, les stockent en toute sécurité avant leur enlèvement et leur traitement délocalisé, ou qui sont raccordées à un réseau d’égout et à une station d’épuration en état de marche.

Pourquoi est-il important de résoudre la crise de l’assainissement ?

L’accès à des services d’assainissement est un droit fondamental. Il est à la base de la santé publique et joue un rôle majeur dans la protection de l’environnement.

S’engager en faveur de l’assainissement, au niveau de mon territoire, c’est quoi ?

Agent manœuvrant une pompe d'aspiration issue d'un camion pour collecter les déchets d'un poste de refoulement, ouvrage d'assainissementDe façon collective, en acquérant des bonnes pratiques, vous pouvez contribuez au bon fonctionnement de votre réseau d’assainissement géré par le SIARP. Tirez une chasse d’eau est un geste du quotidien auquel beaucoup de personnes sur Terre n’ont pas accès. Ne gâchons pas cette « facilité » avec des gestes inappropriés qui mettent en péril les ouvrages d’assainissement, avec un impact potentiel sur votre redevance assainissement, une composante de votre facture d’eau. Sans compter l’impact sur le milieu naturel et la santé publique !

  • Une évacuation sûre : réparer les conduites d’eau et d’évacuation qui fuient, vider les fosses septiques pleines et signaler les déversement de boues.
  • Stop à la pollution et aux déchets en tout genre : ne pas jeter de déchets alimentaires, d’huiles, de médicament ou de produits chimiques dans les toilettes ou les canalisations.

Stop au dépotage : signaler tout déversement de professionnels « criminels » qui vident dans les réseaux publiques leurs déchets industriels ou domestiques. Seuls des camions logotés SIARP ou SANET peuvent intervenir sur le territoire du Syndicat (43 communes). Un numéro d’urgence à votre service 7 j/7 et 24 h/24 : 06 08 04 85 44

4 tonnes par semaine, c’est le tonnage de déchets collectés par semaine en refus de dégrillage (lingettes, masques, etc) (avant l’arrivée en station d’épuration) dans les ouvrages du SIARP pour environ 230 000 habitants.
Pour comparer, c’est environ quatre voitures de taille moyenne qui partent à la poubelle chaque semaine.
Impressionnant, non !

Pourquoi le colibri est-il le symbole de la Journée mondiale des toilettes 2023 ?

Le colibri est mis en avant cette année en raison d’une légende selon laquelle il a aidé à éteindre un grand incendie en transportant des gouttes d’eau dans son bec. Il est un symbole puissant d’une action accomplie – aussi petite soit-elle –pour s’attaquer à un grand problème.

Dans ce vieux conte, raconté à l’origine par le peuple Quechua, au Pérou, un feu de forêt se déclare. Tous les animaux s’enfuient pour sauver leur vie. Au bord du brasier, ils regardent les flammes avec terreur et tristesse.
Au-dessus de leurs têtes, un colibri effectue sans relâches des allers-retours en direction du feu. Les autres animaux, plus grands, demandent au colibri ce qu’il est en train de faire.
« Je vais chercher de l’eau au lac pour tenter d’éteindre le feu. »
Moqueurs, les animaux lui lancent : « Tu ne peux pas éteindre ce feu ! »
Le colibri répondit : « Je fais ma part. »

En chiffres dans le monde

  • 3,5 milliards de personnes vivent sans toilettes adaptées et 2,2 milliards sans eau potable
  • 42 % des eaux usées domestiques sont rejetées dans l’environnement sans traitement adéquat
  • 25 % des pays sont en bonne voie d’atteindre leurs objectifs en matière d’assainissement
  • Plus de 75 % des pays déclarent ne pas disposer de ressources financières suffisantes pour mettre en œuvre des plans nationaux pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène

Partager :

Autres articles

Budget 2024 : c’est voté

Après le Débat d’orientation budgétaire présenté en comité syndical le 7 février, le budget 2024 a été voté mercredi 27 mars et laisse place aux pleins engagements dans les services du SIARP pour l’exécution de celui-ci. Zoom sur les dépenses d’investissement et d’exploitation.

Deux techniciens de l'entreprise SANET effectue l'opération de curage des réseaux d'eaux usées en introduisant de l'eau haute pression dans un regard.

Vigny : lancement de la campagne de curage et d’inspection des réseaux d’assainissement

Le SIARP entame à compter du 8 avril 2024 sa campagne de curage et d’inspection des réseaux d’assainissement à titre préventif sur la commune de Vigny. Elle est menée par l’entreprise SANET et se déroulera sur une période d’environ un mois et demi.
Nous vous délivrons quelques conseils pratiques pour cette intervention dans votre rue, afin de prévenir et limiter quelques désagréments.

Présence des techniciens du SIARP sur la RD92 à Osny : un affaissement de chaussée avec trou béant est sécurisé.

Osny : le SIARP entreprend des travaux d’urgence sur la RD92

À la suite de la formation d’un trou sur la chaussée de la RD92, signalée par la Police municipale d’Osny mardi 19 mars 2024, consécutif à l’endommagement de la canalisation d’eaux usées et du sous-sol, le SIARP entreprend des travaux d’urgence de réhabilitation de son réseau.