Le budget 2023 est voté, décryptage…

Le Comité syndical a voté le budget mercredi 29 mars dernier. Petit tour d’horizon de ses grandes lignes.

Le budget 2023 est, comme l’année dernière, un budget conséquent, qui s’appuie principalement sur :

  • la stabilité de la redevance
  • l’équilibre sans emprunt auprès des organismes bancaires,
  • la maîtrise des dépenses réelles d’exploitation
  • la fidélité à notre programme d’investissements maintenu à un niveau élevé.

Les dépenses

Les charges d’exploitation font un bond cette année de 76 % mais s’explique simplement par la reprise en régie de la gestion de la station d’épuration (STEU) de Neuville-sur-Oise (6 043 000 €) et un budget lié aux ressources humaines en hausse de 18 %, avec l’arrivée de nouveaux collaborateurs.

Les autres postes de dépenses habituelles couvrent les frais d’entretien du réseau, à savoir :

  • les travaux sur le réseau (130 000 €)
  • les interventions préventives et curatives, les inspections télévisées (1 721 604 €),
  • la maintenance électro-mécanique (151 725 €),
  • la dératisation des réseaux (40 000 €),
  • l’achat de consommables pour la désodorisation des postes et des stations d’épuration (138 500 €),
  • l’entretien des stations d’épurations (12 000 €).

Du côté des recettes, elles sont assurées principalement par les produits de la redevance, de la PFAC (Participation au financement de l’assainissement collectif) et les remboursements des coûts de branchements particuliers. De nouvelles recettes seront enregistrées à la suite de la reprise en gestion de la STEP de Neuville-sur-Oise depuis 1er juillet 2022.

UN PPI conséquent en 2023

Un Programme prévisionnel d’investissement (PPI) a été voté à hauteur de 14,5 millions d’euros et comprend vingt opérations.

Il permet la réalisation des travaux/grosses réparations sur les réseaux (3 614 215 €), la maintenance électro-mécanique (205 000 €), la remise à niveau des postes de refoulement avec l’achat de pompes et le remplacement d’armoires électriques (457000 €).

Cette année, des Schémas directeurs d’assainissement sont lancés sur six communes (451 000 €).

Pour ce qui est des stations d’épurations, seront entrepris les travaux de reconstruction de celle de Vigny-Longuesse, la construction de celle de Neuilly-en-Vexin, auxquelles s’ajouteront les études de conception du process pour la reconstruction de la station d’Avernes.

De plus, le Gros entretien et réparation (GER) sur la station d’épuration de Neuville-sur-Oise se voit attribuer une enveloppe conséquente (2 154 000 €).

Par ailleurs, les études de conception des travaux d’extension du centre technique syndical (CTS) restent à l’ordre du jour malgré la déclaration sans suite du jury de concours d’architecte. En effet, les solutions restent à trouver pour conférer au CTS des locaux adaptés aux besoins logistiques du SIARP et aux agents.
Le Syndicat assure également une enveloppe pour ses véhicules, avec l’achat/renouvellement de sa flotte et ses équipements (192 000 €).

Ces dépenses seront contrebalancées par des recettes légèrement en baisse par rapport à 2022, avec notamment les subventions provenant de l’Agence Eau Seine Normandie et le FCTVA (Fonds de compensation pour la taxe sur la valeur ajoutée).

En chiffres

  • Budget d’Exploitation équilibré à hauteur de 27 470 027,85 € 
    • Dépenses réelles : 14,691 M€
    • Recettes réelles : 22,771 M€
  • Budget d’Investissement équilibré à hauteur de 30 519 206,37 €
    • Dépenses réelles : 28,275 M€
    • Recettes réelles : 7,272 M€

Partager :

Autres articles

RPQS 2023 : un rapport accessible aux usagers

Le Rapport sur le prix et la qualité de service (RPQS) a été validé au Conseil syndical du mercredi 3 juillet 2024. Ce rapport officiel, transmis en préfecture après sa validation, est le fruit d’un travail de collecte et de consolidation de données, afin de rendre compte aux usagers, en toute transparence, du prix et de la qualité du service rendu pour l’année écoulée (2023).

Ouverture au public de la station d'épuration de Chars

Journées du patrimoine 2024 : venez découvrir nos stations d’épuration

Après votre engouement pour découvrir l’univers de l’assainissement au travers d’une visite d’une station d’épuration lors des Journées européennes du patrimoine 2023, le SIARP vous accueillera de nouveau sur celle de Chars, mais ouvrira également l’usine de traitement de Neuville-sur-Oise qui recueille les eaux usées de 27 villes. Les visites guidées du samedi 21 septembre 2024 seront réalisées sur des créneaux horaires fixes et uniquement sur inscription.
1, 2, 3 partez ! Inscrivez-vous dès aujourd’hui.