Le SIARP inaugure ses locaux 9 rue Pierre Curie

Installé dans ses nouveaux locaux depuis novembre 2021, le SIARP a pu les inaugurer vendredi 23 septembre 2022, en présence de nombreux élus et partenaires.

« Cette inauguration est le couronnement de beaucoup de travail et l’achèvement d’un long processus qui a débuté, après de nombreuses recherches, par le choix de ce bâtiment situé sur l’une des communes historiques du Syndicat. » C’est avec ces mots et un plaisir non dissimulé qu’Emmanuel Pezet a débuté son discours d’inauguration.
Il faut avouer que cette dernière fut reportée à plusieurs reprises depuis fin 2021, dans un contexte qui ne facilitait pas la réunion d’une assemblée conséquente, puisqu’en ce vendredi 23 septembre 2022, de nombreux élus et partenaires étaient au rendez-vous, en présence du personnel du SIARP.

Un œil dans le rétro

Stéphanie Von Euw, maire de Pontoise, a pu largement revenir sur l’historique du SIARP, créé en 1950, soulignant que le SIARP « a su prendre de manière successive des virages nécessaires et structurants », avec notamment la rationalisation des gestionnaires, la fusion avec le syndicat du Vexin, sans compter la réforme territoriale du 1er janvier 2020, suite à la loi NOTRe, très importante, puisqu’elle a permis au SIARP de bénéficier du transfert de la compétence assainissement de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP) et de la Communauté de communes Vexin centre (CCVC).

Michel Guiard, maire de Boissy-l’Aillerie et président de la CCVC, qui laissera à la fin du mois son poste de président pour se consacrer pleinement  à la gestion de sa commune,  s’est réjoui à cette occasion « de participer depuis plus de quarante ans à la vie du SIARP » car « convaincu depuis longtemps qu’il fallait un vison plus large que la commune et des communautés de commune pour apporter les bonnes solutions de gestion, de partage et de sécurité ».

Un président investi depuis 31 ans

« La présidence d’Emmanuel Pezet depuis 31 ans a durablement marqué l’histoire de Pontoise et de son conseil municipal bien sûr », a poursuivi Stéphanie Von Euw, soulignant « un homme d’exigence, un élu engagé, un président très respectueux de ses équipes ».

Adrien Allard, sous-préfet du Val-d’Oise à la Relance, se félicite que le SIARP ait su « fédérer tous les acteurs, qu’ils soient ruraux ou urbains », un travail de longue haleine, grâce notamment à la persévérance de son président et des agents pleinement investis qui œuvrent chaque jour et qui ont su « mettre en lumière les services publics dont l’action reste souvent dans l’ombre, alors qu’essentielle dans notre quotidien ».

Faire face aux enjeux climatiques

« À l’heure où les risques de pollution et d’inondations, ainsi que les questionnements sur la qualité de l’eau sont omniprésents, le positionnement du SIARP en première ligne rend son action primordiale » a précisé Jean-Paul Jeandon, maire de Cergy et président de la CACP, avant de poursuivre : « outre ces problématiques, vous devez mener votre action en tenant compte de l’urgence climatique. La transition écologique, la préservation de la ressource en eau et la diminution de l’empreinte carbone sont au cœur de vos missions, tout en gardant un équilibre financier et une qualité optimale de service rendu aux usagers ».  

Résolument tourné vers les innovations et l’avenir

Le SIARP a d’ores et déjà les yeux tournés vers l’avenir et trace doucement mais sûrement sa route pour répondre aux enjeux qui l’attendent. « Car au-delà d’une vitrine, c’est un véritable Pôle de l’eau et de l’assainissement que le SIARP souhaite mettre en œuvre » annonce Emmanuel Pezet. Alliant professionnalisme, technicité et pédagogie, « le SIARP se définit comme un acteur majeur du cycle de l’eau, aussi bien sur notre région que dans le cadre d’instances régionales ou nationales, auxquelles il participe activement ».

« Il est d’ailleurs essentiel que le SIARP continue d’investir les nombreuses démarches innovantes portées à ce jour », confirme Adrien Allard. Emmanuel Pezet n’a d’ailleurs pas manqué de préciser que « le SIARP poursuit son travail au plus près des usagers mais également avec des projets porteurs tels que la création ou la réhabilitation de stations d’épuration, la valorisation du biogaz produit sur la station de Neuville-sur-Oise ou bien encore, la réutilisation des eaux usées traitées ».

« Le SIARP se projette désormais vers une gestion coordonnée de l’eau potable, des eaux usées et des eaux pluviales sur son territoire ». Ces projets ne pourront se faire sans un partenariat fort avec les différents acteurs de terrain.  « Cette inauguration est aussi l’occasion de remercier chaleureusement chacun d’entre vous » a conclu Emmanuel Pezet, les invitant à un verre de l’amitié avant qu’ils ne puissent découvrir les locaux du SIARP.

Retrouvez en photos les moments forts de cette inauguration.

Partager :

Autres articles

Un groupe de visiteurs sur la plateforme d'un des bassins de la station d'épuration de Chars

Journées du patrimoine : l’invisible sort de l’ombre

Pour la première fois, le SIARP a ouvert la station d’épuration (STEU) de Chars au grand public samedi 16 septembre 2023, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Une belle initiative soulignée par la vingtaine de visiteurs venue à notre rencontre.

Des ouvriers préparent le chantier avec un tractopelle

Neuville-sur-Oise : un chantier « hors-norme » quai du Confluent

Depuis début août 2023, le SIARP a entrepris quai du Confluent, un peu avant la station d’épuration (STEU) de Neuville-sur-Oise, un chantier « hors-norme » conditionné par sa localisation à proximité de la STEU et la complexité de la réhabilitation des réseaux qui en découlent.