Cérémonie des vœux du SIARP

Mercredi 18 janvier 2023, Emmanuel Pezet, président du SIARP a présenté ses vœux à un parterre d’invités composé d’élus locaux, de partenaires, d’entreprises et d’associations... À cette occasion, il était entouré des Vice-Présidents et de la Direction, mais également de l’ensemble du personnel du SIARP.

C’est avec une certaine émotion qu’Emmanuel Pezet, accompagné de ses Vice-Présidents et de la Direction générale, a accueilli ses invités à la cérémonie des vœux ce jeudi 18 janvier 2023 en début de soirée, à la salle Le Dôme à Pontoise. Un plaisir partagé par tous, semble-t-il, puisque la précédente cérémonie s’était tenue en janvier 2020. Un petit intermède convivial et chaleureux avait toutefois eu lieu en septembre dernier lors de l’inauguration des locaux du SIARP situé 9 rue Pierre Curie à Pontoise.

En préambule du discours officiel, les invités ont pu découvrir le film sur le SIARP, réalisé l’été dernier, qui permet de mieux faire connaître les missions du Syndicat, le travail des élus et des agents au quotidien, au service des usagers de son territoire composé de 43 communes.

Lors de son discours, Emmanuel Pezet, avec un regard fortement tourné vers cette nouvelle année 2023 qui s’ouvre sur de nombreux projets, a toutefois eu un œil dans le rétroviseur avec une année 2022 qui « restera quoiqu’il arrive une année singulière, gravée dans la mémoire collective pour longtemps : crise sanitaire, guerre en Ukraine, sécheresse, inflation…
Ce paysage sombre nous a obligé à puiser en nous-mêmes des forces insoupçonnées : la solidarité, la fraternité, la générosité mais aussi l’engagement.
 »

Avec comme principale boussole la défense du milieu naturel et la protection des ressources en eau, le SIARP prend acte, comme de nombreux acteurs, des enjeux qui se dessinent dès 2023 pour notre planète. « Le passé doit aider à la réflexion de ceux qui ont la charge de préparer l’avenir, et permettre d’en évaluer, sinon d’en fixer les objectifs, les étapes, et les moyens à mettre en œuvre.
L’Histoire récente a clos l’idée que la nature nous manifestait une générosité sans borne, qu’elle offrait une abondance éternelle et que nous pouvions la gâcher sans compter. Cette nature est notre héritage, et notre avenir. Nous devons respecter notre environnement naturel : c’est une exigence collective, l’enjeu d’un nouveau contrat de confiance entre élus et populations.
 »

Depuis toujours, la préoccupation de l’environnement est présente dans toutes les actions entreprises par le SIARP et esquisse les projets à venir. Avec une équipe qui se renforce toujours plus ces dernières années, le SIARP se restructure et améliore quotidiennement son outil de travail pour « devenir le service public de l’assainissement de toute une région ». Il poursuit ainsi son travail au plus près des usagers « mais également avec des projets porteurs et ambitieux tels que la création ou la réhabilitation des réseaux, la construction de nouvelles stations d’épuration, la valorisation du biogaz produit sur la station d’épuration de Neuville-sur-Oise ou bien encore la réutilisation des eaux usées traitées afin de faire face aux conséquences du changement climatique sur la ressource en eau et d’en réduire sa consommation irraisonnée ».  

De plus, « le SIARP se projette vers une gestion coordonnée de l’eau potable, des eaux usées et des eaux pluviales sur son territoire.  La faisabilité de ce projet d’envergure nécessite une construction collaborative avec nos partenaires institutionnels et les différents acteurs de terrain, ici présents, et je ne doute pas de la grande qualité de nos futurs échanges  qui pourraient nous amener à créer un véritable Pôle de l’eau et de l’assainissement dans notre région. »

En conclusion, Emmanuel Pezet n’a pas manqué de rappeler les prochaines échéances qui vont « apporter son lot de défis tels que la gestion de l’usine de traitement de Neuville-sur-Oise en régie, la construction de trois nouvelles stations d’épuration dans le Vexin ou l’extension du Centre Technique Syndical à Saint-Ouen l’Aumône et je sais pouvoir compter sur l’investissement de nos huit Vice-Présidents et le professionnalisme de l’équipe du SIARP pour mener à bien ces projets ».

Retrouvez en photos les moments forts de la cérémonie des vœux.

Partager :

Autres articles

Une maison en construction sur les plans de la maison pour établir la relation avec le permis de construire et la PFAC (Participation au financement de l’assainissement collectif).

PFAC : que se cache-il derrière ces quatre lettres ?

Source de recette non négligeable pour le SIARP, environ 800 000 euros par an, nous levons le voile sur cette redevance qui contribue en partie à financer les grands projets en matière d’assainissement. C’est le service Instruction et contrôles qui a la charge de la mettre en recouvrement.

Bonnes fêtes de fin d’année

Toute l’équipe du SIARP vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et reste mobilisés à vos côtés, si besoin. En cas d’urgence, n’hésitez pas à nous contacter !