Campagne de dératisation : sur le terrain

Du 9 mai au 23 juillet 2022, l’entreprise NC3D mène une campagne de dératisation sur toutes les communes du SIARP. Nous avons suivi une équipe sur le terrain à Marines et vous dévoilons l’envers du décor.

Le point de rendez-vous avec l’entreprise NC3D Environnement est donné à Marines, le 17 mai dernier. Sur place, Maurice et Madji débutent la tournée de cet après-midi ensoleillé sur la commune où ils auront œuvré pendant deux jours pour traiter environ 180 regards.
Durant cette campagne de dératisation qui s’étale sur près de trois mois, ce ne sont pas moins de 6 700 regards d’eaux usées et 1 100 regards d’eaux pluviales qui seront traités. Chaque jour le rythme est soutenu, pas le temps de chômer !

Une intervention rapide et efficace sur chaque tampon

Tout au long de la journée, Maurice et Madji vont contrôler les regards présents à toutes les intersections des rues et tous les 300 mètres en cas de lignes droites continues.
Sur place, ils sécurisent bien sûr leur intervention, en installant des plots à proximité de leur véhicule et du regard.
C’est Madji qui soulève en premier le tampon. Maurice se penche alors sur celle-ci et tire à lui, le fil d’attache qui maintient le bloc de dératisation à environ 5 cm au-dessus de la banquette (voir schéma ci-contre). La plupart du temps, à la relève, force est de constater que ce bloc rodonticide homologué coloré n’y est plus, signe que les rongeurs sont peut-être passés par là et que le produit aura fait son effet.
Maurice installe le nouvel bloc, avant que Madji ne referme la bouche d’égout. Maurice marque alors à la bombe celle-ci d’un signe distinctif, attestant que le tampon a été traité.
Sans perdre une minute, ils repartent tous les deux sur un autre site, après avoir saisi les données de leur intervention sur une tablette (coordonnées du point d’intervention, état du regard, présence d’un bloc et son état…). Sur cette journée, ils seront intervenus sur environ 90 tampons !

Mais qui sont ces nuisibles ?

« Ils nous arrivent parfois de voir quelques rongeurs vivants ou de découvrir quelques animaux morts, précise Madji. Ce sont en principe des rats d’égout ou rats noirs (Rattus Norvegicus) qui rongent littéralement tout sur leur passage avec un rayon d’action de 50 à 100 m par surmulot ».
Et on peut dire qu’en général rien de leur résiste : bois, papier, tuyaux, câbles électriques, et même les vêtements et les chaussures peuvent être leurs victimes.
En plus des dégâts matériels importants, les nuisances sanitaires qu’ils engendrent sont dramatiques. Puisque les rats surmulots affectionnent tellement les égouts, ils sont terribles pour empiéter sur notre hygiène. Ils contaminent la nourriture et propagent toute sorte de maladies par le biais de son urine. Ensemble, il nous faut donc être vigilant et ainsi limiter au maximum leur prolifération.

NC3D environnement, des professionnels spécialisés

Cette entreprise, située à Boisemont dans le Val-d’Oise, est depuis près de 15 ans spécialisée dans la lutte antiparasitaire telle que la dératisation, la désinsectisation et la désinfection. Elle a su s’adapter ou évoluer avec les nouvelles techniques, contraintes de l’urbanisation, directives biocides, évolution réglementaire…
Leurs clients sont divers (collectivités, syndics de copropriété, instituts professionnels, entreprises, coopératives agricoles des particuliers…), dont fait partie le SIARP. Ils leur font confiance pour leur efficacité, leur réactivité et la traçabilité de leurs actions. Ses différentes qualifications et certifications, agrément du ministère de l’Agriculture et du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires pour les biocides.

Partager :

Autres articles

Pontoise : lancement de la campagne de curage et d’inspection des réseaux d’assainissement – 2024

Le SIARP entame progressivement sa campagne de curage et d’inspection des réseaux d’assainissement à titre préventif sur la commune de Pontoise. Elle est menée par l’entreprise SANET et se déroulera sur plus d’une année compte-tenu de la taille de la commune.
Nous vous délivrons quelques conseils pratiques pour cette intervention dans votre rue, afin de prévenir et limiter quelques désagréments.

Première campagne de dératisation : les dates 2024

Le SIARP organise sa première campagne 2024 de dératisation dans les réseaux d’eaux usées, d’eaux pluviales pour douze communes, qui couvre presque l’intégralité de son territoire (excepté Neuilly-en-Vexin). Les premières dates débutent en mai.

Budget 2024 : c’est voté

Après le Débat d’orientation budgétaire présenté en comité syndical le 7 février, le budget 2024 a été voté mercredi 27 mars et laisse place aux pleins engagements dans les services du SIARP pour l’exécution de celui-ci. Zoom sur les dépenses d’investissement et d’exploitation.